Un Chef dans ta Cuisine !!!

29 juin 2010

Brie de Meaux Truffé

Classé dans : 7-Fromages — Mots-clefs :, , — Thierry @ 11 h 34 min

Pour 18 portions environ:
1 pointe de Brie
1 belle truffe

Une recette pour une blogueuse du terroir « Flo »

Les origines du Brie sont encore inconnues. La croyance populaire attribuait à Io, aimée de Zeus, la maternité des vaches dont le lait était utilisé pour la fabrication du Brie. Mais c’est sous Charlemagne, qui l’appréciait fort, que l’on commence à suivre sa prestigieuse épopée. Elle est étroitement liée à notre Histoire de France. Blanche de Navarre, comtesse de Champagne, envoyait des fromages de Brie au roi Philippe Auguste. Charles d’Orléans en faisait présent aux dames de la Cour pour leurs étrennes. Sous la plume de Rabelais, Gargantua en offrait à ses parents,  » pour leur faire plaisir ».
Mais c’est en 1815 que ce fromage des Rois reçut sa consécration. C’était au congrès de Vienne où Talleyrand, Metternich et les ambassadeurs de trente nations repartageaient l’Europe après les guerres de Napoléon. Un concours fut organisé pour désigner le meilleur fromage et, à l’unanimité, le Brie fut couronné « roi des fromages ».
C’est un fromage à base de lait cru de vache, à pâte molle à croûte fleurie, d’un poids moyen de 2,8 kg pour un diamètre de 36 à 37 cm. Sa croûte est fine, d’un blanc duveteux et parsemée de taches rouges. Sa pâte est couleur jaune paille, onctueuse et souple mais non coulante, dont la teneur en matière grasse est de 45%. 

Couper le brie en deux dans sa circonférence, parsemer  copieusement de lamelles de truffe.

Replier le fromage sur lui-même, l’envelopper dans un papier film
et l’oublier quelques jours dans le bas du réfrigérateur.

Couper le fromage en portions

Dresser sur assiette, décorer d’un filet de réduction de vinaigre balsamic à la truffe blanche,
d’une roquette à la truffe fraîche d’été.

 

4 commentaires »

  1. Mouais elle va bicher la brunette de brie, si tu la prends par les sentiments !!!!

    Commentaire par amaryves — 30 juin 2010 @ 12 h 55 min

  2. j’ai eu la chance d’y gouter chez mon oncle … c une tuerie !!!!!
    bises

    Commentaire par cecile — 30 juin 2010 @ 15 h 27 min

  3. ce fromage me fait de l’oeil !

    Commentaire par CHanocat — 30 juin 2010 @ 18 h 34 min

  4. Au début j’ai eu peur, j’ai pensé qu’après la chimie on allait avoir la géométrie. Alors la recette me convenant tout à fait je pense que je me contenterai d’une seule grosse part ! Heureusement que le contrôleur des impôts m’a laissé un peu de truffe.

    PS : si j’ai un contrôle tu crois que je peux essayer cette recette avec des champignons de Paris (ça fait moins riche ! ça éveille moins les soupçons sur une éventuelle fuite des capitaux à l’étranger …..)

    Commentaire par BLOGA2 — 2 juillet 2010 @ 5 h 42 min

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress