Blogs à Croquer
Recettes de Cuisine
Retrouvez mes recettes sur
Recettes de Cuisine
Recettes de cuisine
Un Chef dans ta Cuisine

Articles avec le tag ‘charles VIII’

Indre et Loire 37
Langeais
à 25 km de Tours → 89 km de Blois → 100 km d’Angers → 140 km d’Orléans → 262 km de Paris

 

langeais1 300x225 Le Château de Langeais

Le château de Langeais

Le Château de Langeais , situé en Indre-et-Loire, était au départ une forteresse médiévale édifiée à la fin du Xe  siècle par Foulques Nerra, sur un promontoire rocheux surplombant le Val de Loire . Sous la domination de la dynastie anglaise des Plantagenêts, le château est agrandi par Richard Cœur de Lion. Philippe Auguste le reconquiert en 1206, puis il est détruit par les Anglais lors de la guerre de Cent Ans. Du bâtiment de cette époque subsiste une façade de la tour principale, appelée « donjon de Foulques Nerra ». Il est actuellement considéré comme étant la plus ancienne forteresse en pierre construite sur le sol français.

En 1465, Louis XI ordonne la reconstruction du château, en contrebas des vestiges de l’ancien édifice; les travaux seront menés sous la direction de Jean Bourré, trésorier de France et ami du roi. Le château de Langeais sera achevé en 1469. Très bien conservé et peu remanié, il est un bel exemple d’architecture de la fin de la période médiévale, caractérisé par son pont levis, ses hautes toitures, ses mâchicoulis, son chemin de ronde et ses cheminées monumentales finement sculptées; Langeais est en fait à la charnière entre Moyen-Âge et Renaissance, sa façade ouest, côté jardin, offrant un tout autre visage, marqué par des décorations de type renaissance.

Jusqu’au règne de Louis XIII, le domaine de Langeais reste la propriété de la couronne de France, qui le prête parfois à titre d’indemnisation ou de récompense. Il appartient ensuite à différente familles, jusqu’à son acquisition en 1886 par l’homme d’affaires Jacques Siegfried, qui le restaure et le meuble avant de le céder à l’ Institut de France en 1904.

Le 6 décembre 1491, Anne, duchesse de Bretagne, âgée de 14 ans, épouse à Langeais le roi de France Charles VIII. Anne, arrivée secrètement dans la nuit, revêt sa robe de drap d’or garnie de cent soixante peaux de zibeline. Le mariage est célébré à sept heures du matin. (source Wikipédia)

Indre-et-Loire 37
à 27 km de Tours → 35 km de Blois → 103 km d’Orléans → 225 km de Paris

 

amboise 300x225 Château dAmboise

 Le château d’Amboise  

Edifié aux XVe et XVIe sous les règnes successifs de Charles VIII, Louis XII et François I er , le château d’Amboise était l’une des toutes premières résidence « Royales ». Ce château prestigieux, style gothique – renaissance, abrite une belle collection de mobilier. L’esprit de Léonard de Vinci hante encore le lieu. Il repose (probablement!) dans la chapelle Saint-hubert , gothique mboyant. Les jardins panoramiques offrent une belle vue sur la ville d’Amboise en contre-bas et sur le val de Loire.

anne1 Anne de Bretagne
Anne de Bretagne

Anne de Bretagne , née le 25 janvier 1477 à Nantes , morte le 9 janvier 1514 à Blois , est duchesse de Bretagne de 1489 à 1491 et de nouveau de 1498 à sa mort et, par ses mariages, archiduchesse d’ Autriche et reine des Romains (1490-1491), puis reine de France (1491-1498) et reine de Sicile et de Jérusalem en droit, puis de nouveau reine de France (1499-1514) et duchesse de Milan .
Elle était la fille de François II (1435-1488), duc de Bretagne , et de sa seconde épouse Marguerite de Foix (v. 1449-1486), princesse de Navarre.
Elle est un enjeu central dans les luttes d’influence qui aboutiront après sa mort à l’ union de la Bretagne à la France . Elle a également une place à part dans l’imaginaire collectif breton comme celle qui défendit le duché face à l’appétit de ses voisins.
Le 6 décembre 1491 , Anne épouse en deuxièmes noces au château de Langeais le roi de France Charles VIII. Ce mariage est conclu en urgence, et validé après coup par le pape Innocent VIII (le 15 février 1492) ne se décide à adresser à la cour de France l’acte d’annulation antidaté du premier mariage d’Anne. Les époux s’échangent par le contrat de mariage leurs droits sur la Bretagne ; le contrat comprend également une clause de donation mutuelle au dernier vivant. En cas d’absence d’héritier mâle, il est convenu qu’elle ne pourra épouser que le successeur de Charles VIII. De cette union naissent six enfants, tous morts en bas âge.
(Source Wikipédia)

Après la mort de Charles VIII, elle épouse en troisièmes noces Louis XII , le 8 janvier 1499 , à Nantes . Là aussi, l’acte d’annulation du mariage du roi avec Jeanne de France n’était pas parvenu quand le mariage a lieu, mais la décision du pape était cette fois-ci certaine.
Anne vécut essentiellement dans les châteaux royaux d’Amboise, de Loches et du Plessis ou dans les villes de Lyon, Grenoble ou Moulins (lorsque le roi était en Italie).

Real Time Web Analytics