Blogs à Croquer
Recettes de Cuisine
Retrouvez mes recettes sur
Recettes de Cuisine
Recettes de cuisine
Un Chef dans ta Cuisine

Articles avec le tag ‘châteaux’

Maine-et-Loire 49
à 15 km de Saumur → 58 km de Tours → 75 km d’Angers → 293 km de Paris

 

 montsoreau 300x225 Le château de Montsoreau

Le Château de Montsoreau

Situé entre Saumur et chinon, qui inspira le roman d’Alexandre Dumas << La Dame de Montsoreau >> après avoir été, au Moyen-âge, un point stratégique militaire et un octroi sur le fleuve, à la Renaissance, l’une des premières demeures de plaisance construites au bord de la Loire -en 1455- et au 19e siècle, un ensemble de logements et d’entrepôts, le château de Montsoreau est aujourd’hui classé monument historique.

Sa situation est exceptionnelle : sentinelle à la confluence entre Loire et Vienne, il est au carrefour de l’Anjou, du Poitou et de la Touraine. Contrairement aux autres châteaux ligériens, Montsoreau est construit sur le fleuve, qui baignait, à l’époque, ses douves.

Propriétaire du château depuis 1913, le Conseil Général du Maine et Loire a entrepris de le rénover en 1994.

Les premiers travaux ont permis de retrouver, enfouis dans le sol, quelques vestiges du château du 11e siècle, les latrines du 15e siècle et les douves, autrefois remplies par la Loire.

 Indre-et-Loire 37
Rigny-Ussé
à 14 km de Chinon → 35 km de Saumur → 39 km de Tours → 275 km de Paris

usse 300x225 le Château dUssé

Le château d’Ussé

« dit château de la Belle au Bois Dormant »

Ce château est bâti au bord de l’ Indre , un affluent de la Loire. Il se situe à 40km à l’ouest de Tours en direction de Chinon , sur la commune de Rigny-Ussé.

Il présente deux styles architecturaux, l’un d’inspiration médiévale et gothique et l’autre de la Renaissance. La cour intérieure présente un exemple de ces deux styles. La première partie des travaux de construction date du XV e siècle par Jean V de Bueil. Le château sera achevé sous l’aspect actuel au XVIe et XVIIe siècle. Les jardins à la française ont été inspirés par Le Nôtre , l’architecte de Louis XIV . Charles Perrault se serait inspiré de ce château pour le conte de la Belle au bois dormant . Le château contient d’ailleurs une mise en scène du conte cité. (source Wikipédia)

Indre-et-Loire 37
Chenonceaux
à 12 km d’Amboise → 35 km de Tours → 46 km de Blois → 235 km de Paris

 

chenonceau 300x194 Le Château de Chenonceau

Le Château de Chenonceau

Le château est édifié dans le lit du Cher , sur les piles d’un moulin fortifié et du château fort racheté à la famille des Marques. Celui-ci fut rasé, à l’exception du donjon (la tour des Marques, qui sera adaptée au style renaissance) et du puits qui le jouxte. Il fut bati par Thomas Bohier , le secrétaire général des finances du roi François 1er . Le corps de logis carré qui constitue le château originel fut construit entre 1513 et 1521 . Bohier étant occupé par la guerre, c’est surtout sa femme, Katherine Briçonnet , qui diriga les travaux. Bohier était receveur des finances puis Intendant Général des Finances de Charles VIII , Louis XII , puis de François ler et avait pour devise : S’il vient à point m’en souviendra .

À la mort de Thomas Bohier, un audit des finances mit en évidence des malversations, ce qui permit à François I er d’imposer une forte amende à ses descendants et de récupérer le domaine et le château en 1535. Il sera offert par Henri II à sa célèbre favorite Diane de Poitiers , duchesse de Valentinois. Elle fit aménager sur la rive droite du Cher, par Pacello da Mercoliano , le jardin qui porte encore son nom ; elle confia par ailleurs à son architecte ordinaire, Philibert de l’Orme , le soin de construire un pont reliant le château de Bohier à la rive gauche de la rivière afin d’y implanter de nouveaux jardins et d’accéder à de plus grandes chasses. Ce pont faisait partie des plans originels de Thomas Bohier.

À la disparition de Henri II , mortellement blessé lors d’un tournoi en 1559 par le capitaine de sa garde écossaise Gabriel Ier de Montgomery , Catherine de Médicis , devenue Régente, contraignit Diane de Poitiers, sa rivale dans le cœur du roi, à restituer Chenonceau à la Couronne. En échange de quoi, elle cède à Diane le château de Chaumont-sur-Loire , à quelques kilomètres de là.

En tant que Reine mère, après les accessions successives au trône de ses fils, François II , Charles IX et Henri III , Catherine de Médicis fit édifier sur le Pont de Diane la splendide galerie, achevant ainsi de donner à Chenonceau le style que l’on admire aujourd’hui.

Après la visite de Louis XIV le 14 juillet 1650, une pièce fut baptisée Salon Louis XIV .

L’histoire du château est marquée par les femmes qui en furent les propriétaires et les bâtisseuses. Parmi elles, Louise de Lorraine épouse de Henri III dont la chambre, au second étage, porte le deuil de son mari, assassiné en 1589. Une pièce est dédiée aux filles et belles-filles de Catherine de Médicis, La Chambre des cinq Reines (Marie Stuart , Marguerite de France (la reine Margot), Louise de Lorraine , Élisabeth d’Autriche et Élisabeth de France ).

Au lendemain des fastes royaux de la Renaissance, Chenonceau retourna dans le domaine privé au fil de successions multiples et de mutations diverses.

Claude Dupin , fermier général, acheta le château en 1733 au duc de Bourbon. Sa seconde femme, Louise Dupin , y tint salon et y reçut notamment Voltaire , Fontenelle , Marivaux , Montesquieu , Buffon et Rousseau. C’est à Louise Dupin que l’on attribue la différence d’orthographe entre le nom de la ville (Chenonceaux) et celui du château (Chenonceau). Propriétaire du château pendant la Révolution française et grande amie des villageois de Chenonceaux, elle voulut faire un geste pour différencier la royauté , dont le château était un symbole fort, de la république . Elle aurait ainsi changé l’orthographe de Chenonceaux en supprimant le « x » final. Bien qu’aucune source n’ait véritablement confirmé ce fait, l’orthographe Chenonceau est aujourd’hui majoritairement acceptée pour désigner le château.

Le bâtiment resta dans la famille Dupin jusqu’en 1864, date de son rachat par Marguerite Pelouze .

Entré dans le patrimoine d’ Henri Menier qui en fit l’acquisition en 1913, le château demeure aujourd’hui la propriété de ses descendants et reste accessible à la visite. Il est le château privé français le plus visité aujourd’hui.

Il servit d’hôpital pendant la Première Guerre mondiale , 2254 blessés y furent soignés. Durant la Seconde Guerre mondiale , il se retrouve à cheval sur la ligne de démarcation avec un côté en zone occupée et l’autre en zone libre . En 1944 une bombe tomba à proximité de la chapelle et détruisit les vitraux d’origine, remplacés ensuite par Max Ingrand. (Source Wikipédia)

medicis Le Château de ChenonceauCatherine de Médicis

montrichard 300x225 Donjon de Montrichard  Le Donjon de Montrichard
anciennement Mons trichardi (le mont du château de Trichard).

Fin du Xe siècle, Foulques Nerra, Comte d’Anjou, était en guerre contre le Comte de Blois; il fit édifier un premier donjon en 1010 sur la colline dominant le Cher, ainsi qu’une chapelle dédiée à la Sainte-Croix. Les successeurs de Foulques firent construire le donjon de pierre et les fortifications au XIIe siècle. L’Anjou devenant possession anglaise, Montrichard fut anglais pendant 35 ans, jusqu’à ce que Philippe Auguste s’empare de la place forte (1188) et rattache Montrichard au Royaume de France.
La forteresse fut alors renforcée et la ville entourée de solides murailles. Un logis royal, édifié au pied du donjon, vit le passage de nombreux rois : de Louis XI, lors du mariage de ses filles, Anne avec Philippe de Beaujeu (1473) et Jeanne avec Louis d’Orléans, futur Louis XII; puis des souverains qui séjournaient dans leurs châteaux de Touraine et venaient chasser dans la forêt. A Montrichard, Sully négocia la reconnaissance du futur Henri IV en 1589. Marie de Médicis, fuyant son exil au château de Blois, fit halte à l’Hôtel de l’Ecu d’Espagne (1619).

014 300x225 Donjon de Montrichard

Maine-et-Loire 49
à 90 km de Nantes → 125 km de Tours → 295 km de Paris
 

  

angers 300x225 Le Château dAngers 

Le château d’Angers du bon Roi René 

entree Le Château dAngers
 » Le plus grand château fort de France« 
 

Au IXe siècle, la menace des Normands amène le comte d’Anjou à installer un poste d’alerte sur le promontoire rocheux dominant la Maine. Lui succédant trois siècles plus tard, la dynastie angevine des Plantagenêts étend ses possessions et règne des Pyrénées à l’Ecosse.
Au XIIIe siècle, sous la régence de Blanche de Castille, Saint-Louis fait édifier la forteresse pour y concentrer les troupes royales. Les remparts massifs construits de 1230 à 1240 ont une circonférence de près d’un kilomètre de long et sont flanqués de 17 tours.
Aux XIVe et XVe siècles, les ducs d’Anjou Louis Ier, Louis II et le roi René (duc d’Anjou et de Lorraine, comte de Provence, roi de Naples, de Sicile et de Jérusalem), princes éclairés et amateurs d’art, développent au château une vie de cour d’une grande renommée. Leurs nombreux séjours à Naples vont influencer leur art de vivre et leur conception de l’architecture.
A la fin du XVIe siècle, le contexte des guerres de Religion redonne au château son rôle défensif de forteresse royale. Les toits des tours et des remparts sont arasés sur ordre d’Henri III, dans l’éventualité d’une attaque des protestants, permettant d’adapter la fortification aux progrès de l’artillerie (ajout de canons).
 

— La tenture de l’Apocalyspe est commandée en 1373 par Louis Ier, duc d’Anjou, frère du roi de France. Réalisée par le tapissier parisien Nicolas Bataille, exceptionnelle par ses qualités stylistiques et techniques, elle l’est aussi par ses dimensions : 103 mètres de longueur, 4,50 mètres de hauteur et 70 scènes. C’est la plus ancienne tapisserie conservée de cette importance au monde. 

jardin Le Château dAngers 

  

 Chronologie du Roi René
• 1409 Naissance du Roi René à Angers
• 1420 René épouse Isabelle de Lorraine, fille du Duc de Lorraine Charles II. Il a 11 ans, elle en a 10.
• 1429 René assiste au sacre de charles VII, son beau-frère, à Reims. il accompagne Jeanne d’Arc auprès du Roi. Elle le reconnaît comme étant un << parfait chevalier >>.
• 1434 Décès de son frère Louis III d’Anjou, René devient Duc d’Anjou.
• 1453 Décès de son épouse Isabelle de Lorraine.
• 1454 Second mariage de René avec Jeanne de Laval, il entreprend la construction du
château de Beaugé• 1471 René quitte l’Anjou car son neveu le Roi Louis XI a annexé le duché. René s’installe dans son comté en provence.
• 1480 Décès du Roi René à Aix en Provence.

porte Le Château dAngers
XIIe siècle : la ville est un grand foyer artistique de << l’empire>> Plantagenêt, dont témoigne l’hôtel-Dieu Saint-Jean, le plus vaste ensemble hospitalier médiéval conservé. Fondé en 1175 par Etienne de Marsay, sénéchal du roi d’Angleterre Henri II de Plantagenêt qui dote richement l’hôpital.
Les bâtiments sont ensuite transformés en musée archéologique, dont il reste quelques éléments dans le jardin.
velleda Le Château dAngers

puit Le Château dAngers 

Indre-et-Loire 37
à 27 km de Tours → 35 km de Blois → 103 km d’Orléans → 225 km de Paris

 

amboise 300x225 Château dAmboise

 Le château d’Amboise  

Edifié aux XVe et XVIe sous les règnes successifs de Charles VIII, Louis XII et François I er , le château d’Amboise était l’une des toutes premières résidence « Royales ». Ce château prestigieux, style gothique – renaissance, abrite une belle collection de mobilier. L’esprit de Léonard de Vinci hante encore le lieu. Il repose (probablement!) dans la chapelle Saint-hubert , gothique mboyant. Les jardins panoramiques offrent une belle vue sur la ville d’Amboise en contre-bas et sur le val de Loire.

Loir-et-cher 41
à 17 km de Blois → 20 km d’Amboise → 79 km d’Orléans → 200 km de Paris
 

chaumont 300x225 Le Château de Chaumont

Le château de Chaumont

Le château de Chaumont-sur-Loire se trouve sur les bords de la Loire , entre Amboise et Blois.

Au X e  siècle , c’est Eudes I , comte de Blois qui fit construire une forteresse pour protéger la ville de Blois des attaques des comtes d’Anjou .
Louis XI fit brûler et raser Chaumont en 1455 pour punir Pierre d’ Amboise de s’être révolté contre le pouvoir royal lors de la « Ligue du Bien Public ». Puis, son fils Charles I er d’Amboise entreprit la reconstruction du château de 1465 à 1475 en édifiant l’aile Nord (face à la Loire) aujourd’hui disparue.
De 1498 à 1510 , Charles II de Chaumont d’Amboise, aidé de son oncle le cardinal Georges d’Amboise, poursuivit la reconstruction dans un style déjà marqué par la Renaissance tout en conservant la même allure générale fortifiée.
Diane de Poitiers , maîtresse d’Henri II, reçoit le château en échange de celui de chenonceau qu’elle doit céder à sa rivale, Catherine de Médicis.
Dès le XIX e  siècle , Marie Say en devient propriétaire, elle épouse peu après Amédée de Broglie, ils font aménager de luxueuses écuries, un magnifique parc paysager à l’anglaise et le font restaurer par Sanson. Pendant quarante ans, le château connaîtra une époque fastueuse durant laquelle les Broglie donneront des fêtes et réceptions éblouissantes, en menant une vie digne d’une maison royale. Malheureusement, des revers de fortune obligeront la princesse de Broglie à vendre Chaumont en 1938 à l’État qui l’affectera au service des monuments historiques.
L’édification en 1877 de ces écuries somptueuses fut confiée à l’architecte Paul-Ernest Sanson , également chargé par le prince et la princesse de Broglie, de la restauration complète du château. L’architecte fit le choix d’un ensemble en brique et pierre.
Les écuries de Chaumont sont représentatives de ce que l’aristocratie fortunée fit construire à la fin du XIX e  siècle pour abriter ses chevaux. Elles furent considérées à l’époque comme les plus luxueuses d’Europe, bénéficiant alors d’un éclairage électrique à arc, en même temps que l’ Opéra Garnier et l’hôtel de ville de Paris . (Source Wikipédia)

Loir-et-Cher 41
à 15 km de Blois → 17 km de Chambord → 46 km d’Amboise → 196 km de Paris

cheverny 300x225 Le Château de Cheverny
Le château de Cheverny

C’est l’un des plus célèbres châteaux de la Loire avec ceux de Blois et de Chambord , tout proches. Dans le parc de près de 100 hectares qui entoure le château, a été reconstitué un jardin à la française. L’allée principale, face au château est longue de près de six kilomètres. On trouve également un cours d’eau, un jardin anglais, un potager.
Les communs comportent une grande salle où 2 000 bois de cerfs sont exposés. Le chenil, tout proche, est occupé par une meute de cinquante chiens, destinés à la chasse à courre et dont le repas constitue en soi un spectacle…
Le château de Cheverny est célèbre pour avoir servi de modèle à Hergé . En effet, si vous effacez les ailes latérales, vous serez transporté des bords de Loire jusqu’à Moulinsart , le château du Capitaine Haddock . Mais Hergé ne s’est pas seulement inspiré de l’architecture extérieure du château, il a également été influencé par le décor et le mobilier pour y retranscrire les pièces du château de Moulinsart .
Le château de Moulinsart fait sa première apparition dans Le Secret de la Licorne et est racheté par le professeur Tournesol enrichi par la vente du brevet de son fameux sous-marin requin construit pour le capitaine Haddock et utilisé dans Le Trésor de Rackham le Rouge . Depuis, le château de Moulinsart est devenu le port d’attache de Tintin et de ses compagnons de route.

Loir-et-Cher 41
à 20 km de Blois → 50 km d’Orléans → 82 km de Tours → 178 km de Paris

chambord 300x225 Le Château de Chambord

 

Le château de Chambord

Le château de Chambord est le plus vaste des châteaux de la Loire il fut construit sur ordre de François Ier pour se rapprocher de sa maîtresse la Comtesse de Thoury qui habitait près de là. La construction eut lieu entre 1519 et 1547 sur une courbe du Cosson , petit affluent du Beuvron (rivière) , lui même affluent de la Loire , il est situé à environ 6 km de la rive gauche de la Loire, et à 14 km à l’est de Blois , dans le département de Loir-et-Cher (41).
Chambord est sans conteste un des châteaux à la silhouette la plus reconnaissable, et constitue l’un des chefs-d’œuvre architecturaux de la Renaissance  : 156 m de façade, 440 pièces, plus de 80 escaliers, 365 cheminées et 800 chapiteaux sculptés.

chambord 1 Le Château de Chambord

Le nom de l’architecte nous est inconnu, mais des analyses montrent l’influence de Léonard de Vinci , qui travaillait alors come architecte de la cour de François I er , mais qui mourut quelques mois avant le début du chantier.
La construction débute en 1519 . Le chantier de Chambord fut l’un des plus importants chantiers de la Renaissance. On raconte que 1800 ouvriers y travaillèrent. La vie y était rude, d’autant plus que le château a été construit sur des marécages, beaucoup d’ouvriers moururent de la fièvre. Les charpentiers ont enfoncé des pilots de chêne jusqu’à 12 mètres de profondeur, afin d’établir les fondations du château sur un solide pilotis au dessus de l’eau. Des fouilles préventives réalisées en 2007 ont néanmoins révélé que la tour sud-ouest s’appuie sur un enrochement calcaire, elles ont aussi mis au jour une structure circulaire en moellons, vestiges probable d’une tour du château médiéval qui s’y élevait avant la construction de l’actuelle château.
On dit que François I et son ami jean le humble voulaient également détourner la Loire et la faire passer devant le château, mais le projet a été abandonné.
François I er a finalement passé très peu de temps à Chambord, pour quelques parties de chasse et pour démontrer sa puissance à son rival, Charles Quint .
Un domaine de 5 441 ha, ceinturé d’un mur de 32 km (équivalent au périphérique de Paris), est le plus grand parc forestier clos d’Europe. Le cerf et le sanglier en sont les espèces emblématiques.
(Source Wikipédia)

 Maine-et-Loire 49
Brissac-Quincé
à 15 km d’Angers → 308 km de Paris

 

brissac 300x225 Le Château de Brissac

Le château de Brissac

Le « géant du Val de Loire »

Ce fut à l’origine un château-fort construit par les comtes d’Anjou au XIe siècle. Après la défaite des Anglais par Philippe Auguste , celui-ci le céda à Guillaume des Roches. Au XVe siècle, le château fut reconstruit par Pierre de Brézé , un riche ministre de Charles VII . Pendant le règne de François Ier , de 1515 à 1547 , la propriété fut achetée par René de Cossé , que le roi nomma gouverneur du Maine et de l’ Anjou. (Source Wikipédia)
C’est le plus haut château de France avec sept étages et 204 pièces (bonjour, le ménage !!!).

De nos jours, le château est toujours la propriété d’un membre de la famille. Il est ouvert au public pour les visites et son magnifique théâtre orné de dorures héberge chaque année le festival de la Vallée de la Loire.e. 

Real Time Web Analytics