Blogs à Croquer
Recettes de Cuisine
Retrouvez mes recettes sur
Recettes de Cuisine
Recettes de cuisine
Ventes en Ligne
Terre de Viande
Un Chef dans ta Cuisine

compteur site web

Articles avec le tag ‘du bellay’

Joachim du Bellay (1522 – 1560)

 

Joachim du Bellay 198x300 Joachim du Bellay 

Joachim du Bellay est né au château de La Turmelière, en Anjou, en 1522. Il est originaire d’une famille de cardinaux, de diplomates et de gouverneurs. Orphelin de père et de mère avant qu’il n’ait 10 ans, il est confié à la tutelle de René, son frère aîné. Ce dernier le néglige. Si l’on en croit les propres affirmations de Joachim du Bellay, il a une enfance triste, solitaire à la Turmelière dans le manoir paternel. Il devient un adolescent fragile qui apprend à se recueillir dans la solitude des forêts et à rêver sur les bords de la Loire.

 

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage
( tiré des Regrets – 1558)

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d’usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas ! de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m’est une province et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu’ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux :
Plus que le marbre dur me plaît l’ardoise fine,

Plus mon Loire Gaulois que le Tibre Latin,
Plus mon petit Liré que le mont Palatin,
Et plus que l’air marin la douceur Angevine.

Source : Les Grands Ecrivains de la langue française (Edition Robert) et Les Regrets de Du Bellay ( par Judith Chavanne, collection Balise, éditions Nathan)

21802157 p Mon Petit Village

Joachim du Bellay est né au château de la Turmelière, en Anjou, en 1522. Il est originaire d’une famille de cardinaux, de diplomates et de gouverneurs. Orphelin de père et de mère avant qu’il n’ait 10 ans, il est confié à la tutelle de René, son frère aîné. Ce dernier le néglige.
Joachim du Bellay a une enfance triste et devient un adolescent fragile qui apprend à se recueillir dans la solitude des forêts et à rêver sur les bords de la Loire.

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage
(Tiré des regrets – 1522)

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d’usage et raison?
Vivre entre ses parents le reste de son âge!

Quand reverrai-je, hélas! de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m’est une province et beaucoup davantage?

Plus me plaît le séjour qu’ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux:
Plus que le marbre dur me plaît l’ardoise fine,

Plus mon Loire gaulois que le Tibre latin,
Plus mon petit Lyré que le mont Palatin,
Et plus que l’air marin la douceur Angevine.

22239686 p Mon Petit Village

Le Château d’Angers du bon Roi René surplombant la Maine
 Le plus grand château fort de France

Ses remparts massifs construits de 1230 à 1240 ont une circonférence de près d’un kilomètre de long et sont flanqués de 17 tours dont les toits seront arasés sur ordre Henri III, dans l’éventualité d’une attaque des protestants, permettant d’adapter la fortification aux progrès de l’artillerie (ajout de canons).

La tenture de l’Apocalyspe est commandée en 1373 par Louis Ier, duc d’Anjou, frère du Roi de France. Réalisée par le tapissier parisien Nicolas Bataille, exceptionnelle par ses qualités stylistiques et techniques, elle est aussi par ses dimensions: 103 mètres de longueur, 4,50 mètres de hauteur et 70 scènes. C’est la plus ancienne tapisserie conservée de cette importance au monde.

A ce moment de la lecture, il est recommandé de vous servir un p’tit verre d’ Anjou !!!

21806787 p Mon Petit Village  21806795 p Mon Petit Village

avec un coteaux de l’Aubance, domaine Bablut de Christophe Daviau

22239726 p Mon Petit Village
La Maison d’Adam

Au chevet de la cathédrale, sur la place Sainte-Croix, la maison d’Adam est la plus exceptionnelle des quelques quarante maisons à pans de bois subsistant à Angers. Elevée peu d’années avant l’an 1500, particulièrement typique de l’habitat bourgeois commerçant de la fin du Moyen-Age, est un magnifique témoignage de l’art de la charpenterie.

22239768 p Mon Petit Village

Le Château de Baugé

Construit par le Roi René de 1454 à 1465, au même emplacement que la forteresse  de Foulques Nerra, est une maison de plaisance et un relais de chasse pour le Roi René et une de ses résidences préférées, car c’est la seule qu’il ait fait construire.
A partir du XIXè siècle, elle est occupée par: la sous-préfecture, le tribunal, un théatre, le musée, la caserne des pompiers et la mairie… ouf! aujuourd’hui par l’office de Tourisme du Baugeois.

22239790 p Mon Petit Village

Forteresse de Foulques Nerra au XIè siècle

21812415 p Mon Petit Village

Foulque (ou fulco) III, dit Nerra (le noir, en raison de son teint sombre), né vers 965/70, fut comte d’Anjou de 987 à 1040. Alors âgé d’une vingtaine d’années, Foulques Nerra est un personnage d’un naturel violent et d’une énergie peu commune, un des batailleurs les plus agités du Moyen-Age. Il combat les prétentions des comtes bretons de Rennes, allié à Aimery III, il bat et tue Conan Ier de Rennes. Puis étend par la force son autorité sur le comté du Maine et la Touraine. Pour se faire pardonner de ses crimes, on lui doit plus d’une centaine de châteaux, donjons et abbayes. En 1007, Foulque Nerra fonde l’abbaye de Beaulieu-lès-Loches. On lui doit également le plus ancien donjon en pierre de France, forteresse bâtie vers 990 et dont les ruines se trouvent toujours à Langeais.

Ainsi que l’étang Saint-Nicolas à Angers, qu’il fit creuser vers l’an 1000.
source: Wikipédia

22239821 p Mon Petit Village

L’étang Saint-Nicolas Angers

Poursuivre la lecture en vous servant, un autre p’tit verre d’Anjou!!!

21807920 p Mon Petit Village21807947 p Mon Petit Village

avec un Bonnezeaux, Domaine des petits quarts de Jean-Pascal Godineau

22239934 p Mon Petit Village

Les clochers tors

  • Etrange… dans le ciel angevin, s’élèvent de drôles de Clochers.
    des clochers d’ardoise au bleu profond, pointus,
    mais surtout tordus
    !

Spécifité de la région et surtout du Baugeois qui a la particularité d’avoir la plus importante concentration  de clochers tors de France.

21813608 p Mon Petit Village

La Boule de Fort

21818624 p Mon Petit Village

Une boule pas tout à fait ronde qui se joue
dans un jeu pas tout à fait plat…

La boule de fort est un des éléments du patrimoine angevin les plus remarquables et fait même partie de notre patrimoine national. C’est sans doute aussi le plus curieux. Pourquoi une boule de fort? Simplement parce qu’un côté de la boule est plus fort que l’autre (plus bombé) ce qui provoque une charge supplémentaire et désaxe la ligne d’adhérence au sol obligeant la boule à toujours revenir du côté fort. Elle pèse entre 1,200 kg et 1,500 kg. La boule de fort se joue en Anjou depuis le début du 18è siècle, les premiers jeux fabriqués datent d’environ 1730. La piste  de jeu mesure entre 18 et 24 m de longueur et environ 5 à 6 m de large. Sa forme est incurvée. Le port des pantoufles y est obligatoire.

Découvrir ce qu’est la douceur Angevine, en vous servant un dernier p’tit verre d’Anjou !!!

21808278 p Mon Petit Village  21804405 p Mon Petit Village

avec un Quarts de Chaume du Château de Suronde

21817522 p Mon Petit Village

Maurice-Edmond Saillant dit « Curnonsky »
(phot.Keystone) Larousse Gastronomique

« la cuisine, c’est quand les choses ont le goût de ce qu’elles sont »

Curnonsky était un gastronome français né à Angers en 1872 et mort le 22 juillet 1956. Proclamé « prince des Gastronomes » en 1927, titre qui lui reste attaché aujourd’hui encore. C’est dans un volume consacré à l’Orléanais qu’il difffuse, en 1926, la recette de la célèbre tarte Tatin.  La revue Cuisine & Vins de France est fondée en 1946 par Curnonsky.

 21816668 p Mon Petit Village

 

 –> Vins blancs –> Cèpages : Chenin blanc
suronde 61 Quarts de Chaume

 

Jadis considérés comme vins de dessert, les blancs moelleux de Bonnezeaux, Chaume et Quarts-de-chaume sont plutôt de nos jours consommés à l’apéritif, bien frais ou en accompagnement d’un foie gras. Ils se marient à merveille avec des fromages puissants de chèvre ou de bredis.
Pleins de sèves et de bouquet, subtilement fruités, gras, onctueux, majestueux en bouche, sans rivaliser avec les Sauternes (quoique!), ils se montrent tout aussi originaux et sublimes.
A noter que le nom de Quart-de-chaume tient au fait que le Seigneur de ce lieu s’octroyait le quart des vins produits sur ce coteau ensoleillé, en guise de loyer.
Rencontre avec :
 


suronde 12 Quarts de ChaumeJean-François Vaillant   

Au Château de Suronde
suronde 31 Quarts de Chaume

Le domaine est situé au coeur historique de l’appellation sur 6 hectares seulement. Ici tout fleur bon la douceur angevine chère à Joachim du Bellay. Le Layon coule en contre-bas de la propriété, dont les brumes matinales ont la particularité de permettre un dévelopement naturel de la pourriture noble — (le fameux Botrytis Cinerea).  

 
suronde 71 Quarts de Chaume

suronde 21 Quarts de Chaume   

 
Tout comme le bonnezeaux, la Coulée de Serrant, ce moelleux est ce qui se fait de plus grand avec le chenin sur des sols de schistes gréseux, mêlés de sable, d’argile, de limon et d’une exposition Sud-Est au Sud-Ouest. La vigne, qui entoure le domaine, est conduite en agriculture biologique par Christophe Durant, le maître de chai.
Couleur jaune doré. Nez net, intense, fin, très fruités entre l’ananas, le coing, les fruits confits, le caramel, le miel. Sublime… un vin unique.
suronde 4 Quarts de Chaume
Les vendanges à la main, une trie après l’autre, grain à grain, caissette à caissette, la récolte est alors passée au travers des 3 pressoirs verticaux. On arrive tout juste à 10 hectolitres à l’hectare, soit à peine un verre de vin par pied de vigne (tout comme le château d’Yquem) …tiens, tiens!!! Le château de Suronde ne serait-il pas le Château d’Yquem du Val de Loire, en devenir?…
Puis un élevage de 18 mois en barriques de chêne.
 

Château de Suronde
Guillaume Mordacq & Jean-François Vaillant

suronde 5 Quarts de Chaume   49190 Rochefort-sur-Loire   

 Tél. 02 41 78 66 37 Fax. 02 41 78 68 90    

 E mail : chateaudesuronde@yahoo.fr    

 Site : www.chateaudesuronde.fr 

  

 L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier et consommer avec modération.

Vocabulaire du Vin

Webdesign
Real Time Web Analytics