Les vendanges - mode d'emploi -

Voici mes premières vendanges manuelles chez Bruno (le mari de ma cousine!) — 16/09/2006


<< 1/ Avec un sécateur ne couper que les plus belles grappes...

>> ("dit mon cousin, faut faire tout le champ, là ! J'vois même pas l'horizon" !!!)

 


<< 2/ les déposer délicatement et avec amour dans le seau...

>> 3/ vider le seau dans la petite benne...

 

Jusque là, tout va bien!


Stop! 10h, le casse-croûte.

<< 4/une fois pleine,vider la petite benne dans la grosse...

>> direction le chai, faire une petite marche arrière...


<< 5/ voilà, le résultat dans la matinée, pose déjeuner, un café... et rebelote jusqu'à 18h.

dans l'après-midi... je ne pensais qu'à elle...


La machine à vendanger ! en 1 journée, elle fait le travail de 100 vendangeurs, elle est pas belle la vie...


<< 6/ de la benne , la vendange passe à l'égrappoir qui sépare d'un côté, les raisins...

>> ...puis de l'autre, de la rafle (squelette de la grappe)


>> 7/ de l'égrappoir, raisins et jus s'écoulent vers...

<< 8/ la cuve de macération.

>> 9/ on pratique une saignée qui consiste à prélever sur une cuve une partie du jus pour élaborer certains rosés.

Vivement le "Berlot"
(repas que l'on donne aux ouvriers à l'occasion de la fin des vendanges).



La journée est finie, les genoux explosés, le dos en compote, vite un Kiné....

Tous droits réservés - Les textes et photographies sont la propriété de l'auteur - Reproduction Interdite
Copyright © 2007 - mon-chef-a-moi.com -